Catedral metropolitana

Histoire de Catedral metropolitana à Santiago

Après la construction de plusieurs cathédrales qui s’écroulèrent au cours de séismes, la cathédrale actuelle fut édifiée de manière plus solide entre 1748 et 1800 sur les plans de Matías Vásquez Acuña, secondé par des frères jésuites. Le gros-œuvre fut terminé en 1775, puis l’architecte italien Joaquin Toesca construisit la façade néoclassique. Cette façade comporte une curieuse combinaison de formes : rectangle, triangle et demi-cercle, qui la distinguent des façades néoclassiques habituelles et lui enlèvent un peu de sa grandeur. L’intérieur est somptueux : sa nef centrale est très chargée avec de nombreuses statues sur les parois, des reliefs qui ornent les piliers et le plafond qui est aussi décoré de peintures d’Ignazio Cremonesi (1906). Les piliers sont couverts de marbre rose ; toute la nef, bien que chargée, est harmonieuse tant dans son architecture que dans ses couleurs. La cathédrale contient une crypte dans laquelle sont enterrés les évêques et toute l’église contient des tombes ou des cénotaphes de personnages historiques. Des deux côtés se trouvent des autels secondaires dédiés à des saints.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Catedral metropolitana