Museo nacional de bellas artes (l’édifice)

Histoire de Museo nacional de bellas artes (l’édifice) à Santiago

Il a été construit par l’architecte franco-chilien Emile Jéquier en collaboration avec Mauricio Aubert et Enrique Grossín, pour y héberger le musée des Beaux-Arts qui s’y est installé en 1910. L’édifice est de style néoclassique avec des détails ornementaux de style art nouveau ; sa façade est inspirée de celle du Petit Palais de Paris. Le centre de la façade est imposant avec ses colonnes, sa coupole et son bas-relief, allégorie des Beaux-Arts, réalisé par Guillermo Córdova. La frise est formée de médaillons de mosaïques en céramique, représentant des peintres, des architectes et des sculpteurs importants. Devant l’édifice se trouve une réplique d’une sculpture de Rebecca Matte : « Unis dans la Gloire et la Mort » représentant Icare et Dédale. Le hall central est un espace d’un style très à la mode au XIXe s. : il est surmonté d’une immense verrière qui rend l’intérieur très lumineux. Les décorations du hall sont concentrées au premier étage : cariatides, sculptures, niches, arcs. Ce hall permet d’accéder aux salles du musée.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Museo nacional de bellas artes (l’édifice)