Cerro santa lucía

Histoire de Cerro santa lucía à Santiago

C’est près de cette colline, qui permettait de dominer les environs, que Pedro de Valdivia décida de fonder la ville de Santiago de Nueva Extremadura. C’est là que les premiers vignobles et les premiers moulins firent leur apparition. Pendant la période de la reconquête espagnole (1814-1817) deux châteaux-forts y furent construits, dont il reste des vestiges : le Castillo González et le Castillo Hidalgo. Mais la colline resta longtemps un amas rocheux aride, sans bâtiment important à part les deux châteaux. Entre 1847 et 1852, une expédition des Etats Unis y construisit un observatoire astronomique qui devint très actif au cours de la fin du XIXe s. Entre 1872 et 1874, « l’Intendente » (une sorte de gouverneur de province) Benjamín Vicuña Mackenna fit aménager la colline en parc, en y créant des étangs, des fontaines, des terrasses, des jardins, des chemins pour charrettes, un ermitage, des miradors, un édifice destiné à héberger un musée, et d’autres bâtiments d’inspiration française. Le parc fut constamment amélioré par d’autres constructions comme la belle fontaine de Neptune, des mémoriaux, des statues de Pedro de Valdivia et du penseur libéral José Lastarria, un « mural » dédié à la poétesse Gabriela Mistral ; c’est un espace vert très apprécié par les habitants, tranquille, ombragé et d’où on a une belle vue sur la ville. La Subida de la Niñas est un joli sentier qui permet de gravir la colline.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Cerro santa lucía