Le théâtre romain

Histoire de Le théâtre romain à Vérone

Il a été construit au 1er s. avant JC, près de la colline Saint Pierre, sur la rive gauche de l’Adige. Avant sa construction, deux murs furent érigés entre le Ponte di Pietra et le Ponte Postumio, pour défendre le futur théâtre des crues de l’Adige. C’est le riche commerçant Andrea Monga (1794-1861) qui découvrit l’édifice et qui organisa les fouilles ; la Ville les poursuivit à partir de 1904. Il reste aujourd’hui les gradins, des escaliers, des arcs de loges, des restes de la scène et de murs porteurs. Au-dessus du théâtre, sur la colline, se dressait un très grand temple, étagé sur des terrasses, qui donnait à l’ensemble un aspect majestueux. La façade externe du théâtre était formée de 3 étages scandés par des demi-colonnes d’ordre toscan au rez-de-chaussée, d’ordre ionique au premier, et des semi-pilastres au second étage. La scène était décorée par des sculptures et flanquée de deux petites pièces utilisées pour déposer le matériel ; elle était limitée par un mur à l’arrière et par un rideau à l’avant. Les spectateurs étaient assis dans la cavea, à laquelle on accédait par plusieurs escaliers. Le théâtre est aujourd’hui utilisé pour des spectacles.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Le théâtre romain