Porta borsari

Histoire de Porta borsari à Vérone

Cette belle porte a été construite au 1er s. ; elle avait été précédée par une porte datant du 1er s. avant JC. Depuis l’antiquité, Vérone était le carrefour d’une voie fluviale et de 4 voies terrestres importantes : Via Gallica, Via Claudia Augusta, Vicum Veronensium et Via Postumia. Cette dernière route arrivait à la Porta Borsari et se poursuivait par le Decumanus Maximus qui passait par le forum. La porte était le lieu où on s’acquittait des taxes dues à l’entrée de la ville. C’est un édifice rectangulaire en pierres calcaires blanches avec une ouverture vers l’extérieur encore bien préservée et une ouverture vers l’intérieur où on peut encore voir les trous pratiqués pour l’axe autour duquel pivotait la porte. Il y avait une cour entre ces deux ouvertures : elle pouvait être surveillée grâce à deux tours qui flanquaient la porte.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Porta borsari