Arco dei gavi

Histoire de Arco dei gavi à Vérone

La riche famille Gavi de Vérone fit ériger cet arc au milieu du 1er siècle ; on trouve les noms de plusieurs de ses membres sur cet arc, sur une loge du théâtre et sur une inscription qui indique que c’est elle qui a fait construire l’aqueduc. L’architecte, un esclave libéré, a également laissé sa signature derrière un pilastre de l’arc : L. VITRVVIVS. L. CERDO ARCHITECTVS.  Son maître a-t-il été le célèbre architecte Vitruve qui a écrit De architectura ? Le monument a été démonté sous Napoléon pour des motifs de voierie ; il fut reconstruit en 1932 d’après un dessin d’Andrea Palladio, mais à l’endroit actuel, qui n’était pas son emplacement d’origine. Le monument est construit en ammonite rouge de Verona, complètement décolorée aujourd’hui ; il possède deux façades principales de 13 m de hauteur et de 11 mètres de largeur, percées de portes de 8,4 m de hauteur, et deux façades latérales de 6 m de largeur, percées de portes moins grandes. Chacune des façades principales porte 2 niches qui contenaient des statues ; 4 belles colonnes cannelées corinthiennes lui donnent un aspect très esthétique.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Arco dei gavi