Basilica san zeno : histoire

Histoire de Basilica san zeno : histoire à Vérone

Saint Zénon est mort en 380 ; le roi des Ostrogoths, Théodoric le Grand (454-526), second roi barbare de Rome, lui fit édifier une petite église au-dessus de sa tombe, près de la Via Gallica. Elle fut détruite au IXe s., reconstruite aussitôt, détruite à nouveau par les Hongrois au Xe siècle. Une nouvelle église, du style roman de Vérone, fut construite en 967. Endommagée par le terrible séisme de 1117, elle fut restaurée et agrandie en 1138, puis à nouveau en 1398 par Giovanni et Nicolò da Ferrara, qui refirent le plafond et l’abside dans le style gothique ; elle prit alors à peu près son aspect actuel. L’ensemble comprend la basilique, avec une crypte, un campanile et un couvent agrémenté d’un joli cloître. L’église contient de nombreux chefs-d’œuvre de toutes sortes.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Basilica san zeno : histoire