Palazzo della ragione : histoire

Histoire de Palazzo della ragione : histoire à Vérone

Construit au XIIe s., ce fut un des premiers palais communaux ; il servit simultanément de siège du conseil municipal, d’entrepôt du sel, d’office des taxes sur la soie, d’office des gages, de siège de la Justice. Quand Gian Galeazzo Visconti prit le pouvoir en 1387, la prospérité et le prestige de la ville diminuèrent, situation qui se répercuta sur le palais. En 1405, Venise conquit la ville, et le palais accueillit à nouveau les bureaux de la Justice, la prison, les guildes des professions, les services de santé et les services des impôts. En 1493, le conseil municipal déménagea et le palais devint le Palais de Justice. Il subit un incendie en 1547 ; sa restauration ne fut terminée qu’à la fin du siècle. La cour fut alors utilisée comme lieu de vente de la farine pour les pauvres, à bas prix. En 1811, le palais hébergeait les entrepôts du sel et du tabac, l’office des taxes, la prison, mais aussi des boutiques au-dessus desquelles vivaient leurs propriétaires. Au XXe s., il redevint le palais de justice jusqu’en 1980, fut progressivement abandonné jusqu’en 2000, puis restauré. C’est désormais un centre d’expositions et le siège de la Galerie d’Art Moderne Achile Forti.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Palazzo della ragione : histoire