Piazza del campo : histoire

Histoire de Piazza del campo : histoire à Sienne

Jusqu’en 1169, il y avait là un grand emplacement vide allant de la Piazza del Campo à la Piazza del Mercato actuelles, où se tenait le marché ; quand il pleuvait, les eaux avaient tendance à s’y rassembler en raison de la pente. Le centre de la ville était plutôt du côté de Castelvecchio. En 1193, on parle déjà de deux places, ce qui laisse supposer que la grande place avait été partagée en deux par un mur, peut-être pour contenir les eaux de pluie. La Douane de la Gabelle et la Monnaie y furent édifiées en 1194.  De 1236 à 1270, sous le « Gouvernement des 24 », de type aristocratique, la nouvelle place fut utilisée pour les foires et les fêtes civiles. C’était un endroit central, idéal pour les rencontres des habitants des 3 « Terzi » (tiers au lieu de quartier) : l’ancien noyau romain et les quartiers de San Martino et Camollia. Mais déjà une règlementation stricte se mettait en place pour créer une belle place prestigieuse et bien ordonnée. De 1287 à 1355 le « Gouvernement des 9 », de type plus populaire, accéléra les travaux d’aménagement de la place en construisant un palais communal, résidence du Podestat et de la magistrature. Les habitations privées commencèrent à s’installer, mais avec une règlementation stricte : les palais devaient être parfaitement alignés, les façades devaient être uniformisées. Les palais existants furent restaurés et agrandis, et de nouveaux bâtiments furent construits : Cappella di Piazza, Torre di Mangia (1344). La place fut pavée de briques suivant un modèle en chevrons (1333).

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Piazza del campo : histoire