Duomo : intérieur

Histoire de Duomo : intérieur à Pise

A l’origine, l’église devait être en forme de croix grecque, ce qui explique la position des transepts assez éloignés de l’abside ; puis elle a été agrandie en forme de croix latine. Les nefs sont séparées par des colonnes monolithiques de marbre gris, réunies par des arcs bordés de marbre bicolore, qu’on retrouve également sur les petits pilastres du premier étage. Le plafond à caissons date du XVIIe s. La coupole est décorée d’une belle fresque d’Orazio et Girolamo Riminaldi (1631). La mosaïque de l’abside a été en partie réalisée par Cimabue (1302), dont c’est la dernière œuvre. L’église contient les reliques de San Ranieri, saint patron de Pise, et la tombe d’Henri du Luxembourg, empereur de l’Empire Romain Germanique, mort au cours du siège de Florence : elle a été sculptée par Tino da Camaino (1315). Les 27 peintures qui ornent l’arrière de l’autel datent des XVIe et XVIIe s., et sont des œuvres de grands peintres toscans, dont Andrea del Sarto, Il Sodoma et Domenico Beccafumi. Le beau crucifix et les anges de l’autel sont de Giambologna. A voir absolument le pupitre (1310) de Giovanni Pisano, avec ses magnifiques bas-reliefs sur fond incurvé.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Duomo : intérieur