Monument de l’ipiranga

Histoire de Monument de l’ipiranga à São paulo

Il commémore la véhémente déclaration d’indépendance du Prince Pierre du Portugal, Régent du Brésil (le cri d’Ipiranga), en 1822, près de la rivière Ipiranga. Le parlement portugais voulait supprimer tous les pouvoirs du prince pour redonner au Brésil son ancien statut de colonie, alors qu’il avait été déclaré pays associé au Portugal par le père du prince Pierre. La guerre d’indépendance dura 3 ans, au terme de laquelle le Portugal accorda l’indépendance du Brésil (1825). Le monument fut réalisé par le sculpteur italien Ettore Ximenes entre 1884 et 1926 ; il est en granit, avec des sculptures de bronze, qui illustrent trois épisodes de la lutte pour l’indépendance : la Révolte des Mineurs de la province de Minas Gerais, (1789), Les Révolutionnaires de Pernambouc (1817), le Cri de L’Ipiranga : « L’indépendance ou la mort » (1822). Sous le monument se trouve la tombe de Pedro I du Brésil et de ses deux épouses Marie-Léopoldine d'Autriche, et Amélie de Leuchtenberg.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Monument de l’ipiranga