Le château des ducs de bretagne

Histoire de Le château des ducs de bretagne à Nantes

histoire : Au Xe s., un premier château est construit à Nantes: le château du Bouffay. Il se trouvait près de la place du Bouffay actuelle, qui, à l’origine, était la cour du château. En 1207, il est remplacé par le château de la Tour Neuve, construit par Guy de Thouars au pied de la fortification gallo-romaine. A la fin du XIVe s., ce château est agrandi par adjonction de plusieurs tours polygonales dont seule la tour du Vieux Donjon a survécu jusqu’aujourd’hui. En 1466, François II de Bretagne fait reconstruire le château, qui a d’abord un rôle défensif : le duc de Bretagne veut pouvoir résister au pouvoir royal ; pour cela, il entoure le château de 7 tours massives en granit, reliées par des courtines (murailles reliant deux tours) et des chemins de ronde. Il veut également vivre agréablement, et pour cela, à l’intérieur des murailles, il fait construire de beaux palais : le Grand Gouvernement, la Tour de la Couronne d'Or et le Grand Logis. Sa fille, Anne de Bretagne qui deviendra reine de France de 1491 à 1514, poursuit les travaux et fait construire l’imposante Tour en Fer à Cheval. Sa fille Claude, mariée à François 1er, fait construire un bâtiment de style renaissance, le Logis du Roi, aujourd’hui nommé le Petit Gouvernement. A partir de ce moment, le château devient la résidence bretonne des rois de France. En 1598, Henri IV y séjourne pour signer l’Edit de Nantes. Puis le château devient caserne et prison, puis arsenal ; il subit un incendie qui détruit le Grand Gouvernement et une explosion qui détruit une tour. Il est alors délaissé pendant une longue période ; ce n’est qu’en 1990 que la municipalité entreprend une restauration complète qui dure 15 ans, en suivant fidèlement les plans d’origine, et c’est une réussite.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Le château des ducs de bretagne