Le quartier du bouffay

Histoire de Le quartier du bouffay à Nantes

C’est le quartier le plus ancien de Nantes ; il a été édifié dès l’arrivée, entre le Ve et le IIe s. avant JC, de la tribu gauloise des Namnètes, qui a donné son nom à la ville. Ils y ont développé l’industrie du bronze et le commerce, échangeant blé, chanvre, laine, salaisons, chaussures et harnachements de cuir, outils et armes en bronze ou en fer, contre des vases grecs, des tapis, des bijoux, des huiles et du vin en provenance de la Méditerranée. Peu de temps après, les Romains ont envahi la région et ont développé la ville en construisant les édifices habituels : forum, basilique, temples, mais pas de théâtre, ni d’amphithéâtre. Les Namnètes semblent s’être rapidement intégrés dans le moule romain. Leur ville qu’ils nommèrent Condevincum (en raison de la confluence de deux rivières) atteignit une population de 20000 habitants aux IIe s. Ils avaient construit un rempart long de 1600 m autour de la ville. Le christianisme s’y développa au IIIe s. : le martyre des frères saint Donatien et saint Rogatien en atteste. Une première cathédrale y fut construite en 313, après l’édit de Tolérance de l’empereur Constantin. Puis le quartier se développa au moyen âge. Le quartier du Bouffay garde surtout des traces à partir de cette époque : il contient des rues étroites et sinueuses, bordées de maisons à colombages comme la Maison des Apothicaires, et des hôtels particuliers tel l'hostellerie des Jacobins, l'hôtel de Bruc, ou l'hôtel Saint-Aignan. L’église de Sainte Croix date du XVIIe s. ; le quartier contient de nombreuses places : place du Bouffay, place du Change, place Albert Athimon, place des Jacobins, place Saint Vincent, et deux passages : Sainte Croix et Bouchaud.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Le quartier du bouffay