La maison des apothicaires

Histoire de La maison des apothicaires à Nantes

Cette belle maison à colombages date du XVe s. : elle est construite avec une ossature en bois et un remplissage constitué de briques crues, de moellons, de torchis et de plâtre. Le toit est recouvert d’ardoise et une de ses façades est « essentée », c'est-à-dire protégée de l’humidité par de petits éléments en ardoise, du côté où arrivent les intempéries. Les couleurs vives de l’ossature ressortent bien sur la façade blanche et le premier étage est joliment décoré de statues en bois. La maison se trouve à un angle de la rue des Carmes, ainsi nommée en raison de la présence d’un couvent. Elle s’ouvre sur la place du Change : au moyen âge, on y venait pour convertir ses devises avant de partir en bateau. Elle héberge aujourd’hui le Café Cult’, un restaurant qui accueille aussi des expositions. La place était également le centre de la ville, point de départ des routes vers Vannes, Rennes, Angers, Paris, Guérande et Poitiers ; on comptait les distances vers ces villes à partir de cette place. Les jours de marché ou de l’arrivée d’un grand bateau, la place était pleine de monde et très animée. A l’angle d’une maison de la place, un bas-relief représente les enfants Donation et Rogatien qui furent suppliciés et exécutés en raison de leur foi chrétienne.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de La maison des apothicaires