L’hostellerie des jacobins

Histoire de L’hostellerie des jacobins à Nantes

L’ancien couvent des Jacobins avait été construit au XIIIe siècle et modifié souvent, jusqu’au XVIIIe s. ; il n’en reste plus qu’un seul bâtiment : l’hostellerie des Jacobins, construite au XVe s. et destinée à accueillir les personnes externes : des pèlerins et même des rois. Les Jacobins ou Dominicains appartiennent à un ordre qui a fait vœu de pauvreté, mais qui vit au contact de la population. Les bâtiments du couvent ont été détruits au XIXe siècle après l’expulsion des religieux. L’hostellerie a servi de dépôt pour les ateliers municipaux jusqu’à ce qu’en 1979 la commune libre du Bouffay ne redécouvre le lieu et s’y installe après une restauration partielle. Mais des infiltrations obligent l’administration à évacuer l’édifice. Elle fait alors rénover complètement le bâtiment pour y loger des personnes à revenus modestes, en essayant de préserver le plus possibles d’éléments d’origne : plafonds, cheminées, ouvertures, piliers. La maison a 4 étages avec un escalier polygonal en saillie, couvert par un toit débordant, genre colombier. Une cheminée gothique subsiste au 3e étage.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de L’hostellerie des jacobins