Les machines de l’île

Histoire de Les machines de l’île à Nantes

Ce parc de loisirs créé en 2004 s’appuie à la fois sur les mondes inventés par Jules Verne, les Machines de Léonard de Vinci et le passé industriel de la ville.  Le nombre de ses machines est appelé à évoluer. « Le Grand Eléphant » mécanique animé, imaginé par Jules Verne, de 12 m de haut, 8 de large et de 5 tonnes  a été construit pour transporter 52 personnes sur une distance de 250 m en 45 minutes. « Le Carroussel des Animaux Marins » d’une hauteur de 25 m et d’un diamètre de 22 m est un ensemble de 3 manèges superposés sur les thèmes : Fonds Marins, Abysses, Surface de la Mer, avec des éléments très originaux. Les créatures du Manège Magiques et du Manège d’Andrea sont également très originales. Le prototype de l’Arbre aux Hérons est celui d’une attraction qui ne se trouvera pas sur l’île ; il pèse 20 tonnes et a 20 m de longueur et le public peut le parcourir. Le projet final comportera 22 tels éléments ; il aura 35 m de hauteur. La Galerie des Machines permet de visiter l’atelier où sont fabriquées les « machines », êtres de fantaisie animés, comme une grande araignée, un héron de 8 m d’envergure, une fourmi géante. Dans l’Atelier de la Compagnie La Machine on peut assister à la construction des créatures par les membres de la Compagnie de théâtre qui a été à l’initiative de ce projet.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Les machines de l’île