Back-to-back houses

Histoire de Back-to-back houses à Birmingham

Il s’agit d’un ensemble de maisons mitoyennes construites au cours de la révolution industrielle, pour faire face à l’afflux d’ouvriers dans la ville. Ce sont des maisons très simples, toutes identiques, construites les unes à côté des autres, qui forment une longue rangée. Elles ont en général deux pièces au rez-de-chaussée et deux au premier étage, ou bien trois niveaux avec une pièce par niveau. Les maisons dos à dos ont la particularité supplémentaire d’avoir le mur arrière commun avec une autre maison ou une usine. La plupart de ces maisons partagent donc trois murs avec d’autres maisons ; elles sont donc assez sombres et peu ventilées car les seules fenêtres sont celles de la façade. Ces maisons peu confortables se trouvent surtout dans les villes industrielles : Birmingham

BradfordLeeds, LiverpoolManchesterSalford, et Nottingham. En 1875, le Public Health Act interdit la construction de telles maisons, ce qui n’entraîna pas réellement l’arrêt de ces constructions avant 1937. Ces maisons ont été détruites petit à petit, mais il en reste encore et elles sont habitées. L’un de ces groupes a été maintenu et transformé en musée.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Back-to-back houses