Pagode de l’empereur de jade

Histoire de Pagode de l’empereur de jade à Hô chi minh

bâtiment principal : Il s’agit d’un lieu de pèlerinage d’inspiration chinoise, où sont révérés aussi bien les divinités taoïstes que les boddhisattvas bouddhistes. Les immigrants chinois de la province de Canton, venus au Vietnam vers 1900, firent construire ce temple comme lieu de culte. Il consiste en deux édifices parallèles tout en longueur, auxquels on accède par une porte monumentale suivie de deux étangs et d’un parc ombragé par de vieux arbres. L’un de ces étangs contient de nombreuses tortues : elles sont très appréciées par la population car les tortues sont un symbole de longévité, et par l’intermédiaire de leur contact, les gens espèrent un bon karma dans leur vie future. Dans le bâtiment principal, des généraux et des sentinelles veillent des deux côtés et au milieu du temple, un autel héberge les 5 divinités bouddhistes dont Maitreya, bouddha du futur. A l’extrémité de la nef, se trouve Ngoc Hoang, l’Empereur de Jade entouré de ses 4 gardes du corps, les 4 diamants ; il représente  la divinité taoïste la plus haute, qui règne sur la terre et le ciel. L’atmosphère du temple est impressionnante, avec les fidèles qui prient dans une pénombre généralisée, éclairée par la seule lueur des bougies et entourés des vapeurs de l’encens.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Pagode de l’empereur de jade