Commanderie saint-jean - école nationale d'administration

Histoire de Commanderie saint-jean - école nationale d'administration à Strasbourg

La Commanderie Saint-Jean : chapelle, hôpital et prison

Le site d’origine est occupé dès le Moyen Âge par une petite chapelle, bientôt annexée par le couvent des chevaliers teutoniques qui s’agrandit tout à côté. Au XIVsiècle, l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem prend possession des bâtiments, qui reçoivent alors le nom de "commanderie Saint-Jean".

Fidèle à sa vocation hospitalière, l’ordre y installe un hôpital en 1520 : la façade peinte en trompe l’œil qui encadre le portail central date de cette époque. Les chevaliers de Saint-Jean quittent la place au XVIIsiècle. Mais le bâtiment sera réutilisé un siècle plus tard et transformé en "maison de force" : créée en 1744, la prison sera utilisée jusqu’en 1988. La commanderie connaît alors une nouvelle affectation : elle abrite désormais l’École nationale d’administration.

L'ENA à Strasbourg depuis 1991

La décision de transférer l’ENA à Strasbourg a été prise en 1991. Rapidement, l’ancienne commanderie Saint-Jean est choisie pour accueillir l’école et la réhabilitation du batiment est confiée aux architectes Altorffer et Moretti. Elle s’achève en 2003 et permet à l’ensemble du cursus de se dérouler à Strasbourg : jusqu’alors, les élèves avaient partagé leur scolarité entre Strasbourg et Paris. Depuis 2011, un nouveau bâtiment s’ajoute à cet ensemble. Construit par l’agence d’architecture Patrick Schweitzer et associés, il se signale notamment par une très belle façade végétalisée et par la présence devant l’entrée d’une sculpture monumentale en bronze, œuvre du plasticien Jivko.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Commanderie saint-jean - école nationale d'administration