Cloud gate

Histoire de Cloud gate à Chicago

Cette sculpture est l’œuvre d’Anish Kapoor ; il l’a réalisée entre 2004 et 2006. Elle représente une goutte de mercure ; sa réalisation a posé plusieurs problèmes. Son poids de 100 tonnes d’abord : comme la sculpture est posée sur le toit du Park Grill, il a fallu prendre grand soin de son arrimage. Les fluctuations de température ensuite : il fallait faire en sorte que les plaques d’acier inoxydable qui recouvrent l’extérieur, et les soudures pratiquement invisibles, ne se dilatent ou ne se contractent pas trop. Il a fallu aussi penser au temps suivant la construction : comment maintenir le bel aspect malgré les graffitis éventuels ou les déjections d’oiseau ? Les problèmes étant résolus, on peut maintenant admirer la forme et l’éclat de cette belle œuvre. Les gratte-ciels qu’on voit déformés sur la surface ont un bel aspect esthétique. A l’intérieur de même, une fois placé au bon endroit, on se voit reproduit et déformé en plusieurs exemplaires. C’est un amusement pour la plupart des touristes. Ils ne se doutent pas que l’auteur explique l’œuvre en manipulant des concepts abstraits et peut-être un peu fumeux : « brouiller la frontière entre les limites et l’illimité », « évoquer l’immatérialité et la spiritualité », « …dualités, solidité/vide ou réalité/reflet, qui a leur tour font allusion à des paires opposées comme la chair et l'esprit, l'ici et l'au-delà, l'est et l'ouest, la terre et le ciel, ce qui crée un conflit entre l'interne et l'externe, le superficiel et le souterrain, le conscient et l'inconscient et[3]une tension entre le masculin et le féminin… ».

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Cloud gate