Frauenkirche

Histoire de Frauenkirche à Munich

L'église a été construite entre 1468 et 1488 : elle a remplacé une ancienne église romane qui se trouvait à cet endroit. Ses architectes ont été Jörg von Halspach, puis Lucas Rottaler. Ses deux tours, qui atteignent près de 100 m de hauteur, n'ont cependant été terminées qu'en 1525 ; elles sont surmontées de deux coiffes caractéristiques en forme d'oignons : elles sont le symbole de Munich. La façade, dominée par les deux tours, arbore des lignes très simples, verticales et horizontales et peu de fenêtres. L'intérieur est à une nef et deux bas-côtés, d'une longueur de 109 m, d'une largeur de 40 m et d'une hauteur de 37 m ; ses hautes colonnes octogonales blanches et sa voûte gothique sont impressionnants mais donnent une impression de légèreté. Les éléments remarquables sont le tombeau de l'empereur bavarois Louis IV près de l'entrée, et dans le chœur un buste de Saint Jacques, d'Erasmus Grasser, une sculpture de Saint Christophe (1525) de Hans Leinberger et une belle peinture (1528) de Jan Polack, peintre originaire de Cracovie : elle représente Marie qui prend une famille sous sa protection.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Frauenkirche