Le château nymphenburg

Histoire de Le château nymphenburg à Munich

En 1664, après la naissance de son fils héritier Maximilian Emanuel, le prince-électeur Ferdinand Maria fit construire un palais d'été à sa femme Henriette-Adelaïde de Savoie ; son architecte, Agostino Barelli, s'est inspiré du style des villas italiennes. Le hall d'entrée, le "Steinerner Saal" est somptueux avec les fresques au plafond des frères Zimmermann et les décorations de François de Cuvilliés : sa hauteur est celle de 3 étages et les fenêtres tout autour sont décorées dans un style rococo flamboyant ; il date de 1756. Certaines salles ont gardé leur style baroque originel, d'autres ont été transformées dans les styles rococo ou néoclassique. Il y a toutes sortes de salles construites au fur et à mesure par les différents souverains : de part et d'autre du hall d'entrée, deux antichambres dont l'une est recouverte de boiseries, deux salles d'audiences dont l'une est couverte de tapisseries, deux anciennes chambres à coucher dont celle de droite contient une petite "galerie des beautés". Mais la "galerie des beautés" la plus connue est celle de Ludwig I : elle se trouve dans un pavillon au sud et contient 36 "beautés" peintes par le même artiste : Joseph Stieler. Les autres chambres ne manquent pas non plus d'intérêt.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Le château nymphenburg