Cathédrale de l’archange saint michel

Histoire de Cathédrale de l’archange saint michel à Moscou

Elle a été construite entre 1505 et 1508 par l’architecte italien Aloisio Lamberti da Montagnana. Les murs sont marqués par l’aspect Renaissance Vénitienne ; ils contrastent avec les bulbes qui coiffent le toit et qui donnent un aspect russe à la cathédrale. Ces bulbes ont remplacé une coupole antérieure et ont été ajoutés au XVIIIe siècle. Le dôme central symbolise le Christ et les 4 dômes plus petits représentent les 4 évangélistes. Il y a de nombreuses fresques à l’intérieur, qui datent des XVIe et XVIIe s., œuvres de Goury Nikitine, Simon Ouchakov, Jaroslawl, Kostroma et Weliki Nowgorod. Une iconostase haute de 13 m est couverte de belles icônes datant du XVIIe au XIXe siècle. Une iconostase sépare le clergé qui célèbre le culte, des fidèles, qui ainsi ne voient pas les officiants mais contemplent les icônes qui sont censées ramener leurs pensées vers l’au-delà. A admirer cette splendide porte du tsar dans la partie inférieure de l’iconostase. L’église contient les tombes de 46 tsars et princes.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Cathédrale de l’archange saint michel