Alte oper

Histoire de Alte oper à Francfort

Construit sur les plans de Richard Lucae, le bâtiment fut terminé en 1880 ; il avait été financé par les habitants de la ville qui protestèrent en raison du fait que le prix payé fut dix fois celui qui avait été prévu. La ville, en créant cet Opéra somptueux voulait affirmer son identité locale, car elle n'appréciait pas du tout le fait que la Prusse lui ait supprimé le statut de ville libre. Bismarck haïssait l'esprit de Francfort, trop enclin à vouloir la démocratie et l'indépendance. Le théâtre fut cependant inauguré en la présence de l'empereur Guillaume I par l'opéra Don Giovanni de Mozart. Après que la guerre eut fortement endommagé l'édifice, certains dirigeants de la ville voulurent le détruire. Ils renoncèrent à ce projet devant les protestations de la population qui encore une fois contribua financièrement à sa reconstruction, à partir de ses ruines. L'édifice fut terminé en 1981 et devint une Palais des Concerts et des Congrès : entre temps les opéras avaient été représentés dans l'ancien Schauspielhaus rénové, puis dans un ensemble tout nouveau : les "Städtische Bühnen" (Scènes de la ville). La "Alte Oper" possède une grande salle qui peut contenir 2500 spectateurs, toute recouverte de boiseries, une salle de 700 places pour la musique de chambre et de petites salles pour les congrès.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Alte oper