Co-cathédrale saint jean : l'intérieur

Histoire de Co-cathédrale saint jean : l'intérieur à Malte

Si la structure est simple, la décoration interne est somptueuse. Elle est le fruit d'ajouts successifs, au fil des années, dans une grande variété de matériaux, de couleurs et de styles ; en outre, l'église contient de nombreuses oeuvres d'art. La voûte d'abord est une prouesse de Mattia Preti qui a peint directement sur la pierre calcaire poreuse de Malte, la globigerine, et a créé cette merveille en 5 ans : elle relate des épisodes de la vie de Saint Jean Baptiste. Le pavement est formé de 400 pierres tombales en marbres polychromes, en dessous desquelles sont enterrés des Chevaliers de Malte. Dans toutes les chapelles, il y a des peintures dont les plus célèbres sont deux peintures de Caravaggio : "Saint Jérôme" et "la Décapitation de Saint Jean Baptiste". Il y a également de très nombreuses toiles de Mattia Preti : "Portrait du Grand Maître Cottoner", "Noces Mystiques de Sainte Catherine", "Conversion de Saint Paul", "Saint Georges à Cheval", "Saint Jacques Apôtre", "Crucifixion", "Ecce Homo", "Couronnement d'épines". Mais il y a aussi des peintures de bien d'autre maîtres dont "Saint Michel Archange" de Guido Reni. Une autre merveille est l'ensemble constitué par l'autel et le chœur, faits de marqueterie utilisant le lapislazzuli, des pierres semi-précieuses, des marbres polychromes et des métaux argentés et dorés.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Co-cathédrale saint jean : l'intérieur