Le bateau vasa

Histoire de Le bateau vasa à Stockholm

Le roi Gustave Adolphe II (1594-1632), de la dynastie Vasa, ordonna la construction de ce navire, qui devait être le plus somptueux et le plus puissant avec ses 64 canons et sa capacité de transport de 300 soldats. Il ordonna également la construction de quatre autres bateaux de guerre : la Suède était en effet en guerre contre la Pologne, la flotte suédoise avait perdu 10 bateaux dans une tempête et d’autres dans des batailles contre ses ennemis. De plus, la guerre de trente ans opposant catholiques et protestants, à laquelle la Suède participait, faisait rage et le roi craignait que les catholiques n’envahissent le pays. La Suède, qui jusque là était un état faible, commença à s’affirmer à partir de 1611, grâce à des rois soldats ambitieux, et la période 1611-1718 fut vraiment l’âge d’or du pays. C’est le roi qui donna les directives pour la construction du bateau, et personne n’osa le contredire ; c’est donc lui qui est en partie responsable de son naufrage, dû à une partie haute trop lourde ou à un lestage insuffisant. A peine sorti du port, le bateau fut pris dans une rafale de vent et coula : 30 personnes périrent dans le naufrage. Au cours du renflouage, on trouva de nombreux objets personnels des marins et une foule d’autres objets qui illustrent la vie à cette époque. La décoration du bateau est particulièrement intéressante : on fit appel à des sculpteurs sur bois allemands qui représentèrent 20 empereurs romains, des personnages bibliques ou mythologique, tout ceci dans le but d’impressionner l’ennemi. On peut encore admirer ces sculptures baroques. Il y a également une très belle décoration de poupe et un lion de 4 m comme figure de proue.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Le bateau vasa