Riddarholmskyrkan

Histoire de Riddarholmskyrkan à Stockholm

L'église de Riddarsholmen est une ancienne église abbatiale, construite à partir de 1270 sous le règne de Magnus Ladulås, qui contient les tombeaux de la plupart des rois, reines, princes, princesses suédois du XVIIe au XXe siècles. Depuis 1922, les familles royales ont choisi d’être enterrées au cimetière de Haga. L’abbaye a prospéré jusqu’en 1527, année au cours de laquelle la Réforme en a chassés les moines. L’église est alors devenue un temple protestant. Au XVIe s., Guillaume Boyen adjoignit une flèche à l’église, qui par ailleurs garda sa structure originelle avec une nef unique en briques, mais fut complétée par diverses chapelles externes surmontées pour la plupart de flèches. La foudre frappa la flèche principale en 1835 ; elle fut remplacée par une flèche en fer forgé. La dernière chapelle a été construite en 1858 pour la dynastie Bernadotte. L’église n’est utilisée que pour des enterrements et des commémorations. L'originalité de l'église est due à la multitude de chapelles construites autour d'elle.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Riddarholmskyrkan