Kungliga slottet (palais royal)

Histoire de Kungliga slottet (palais royal) à Stockholm

Ce palais royal fut la résidence officielle de la famille royale ; c'est maintenant en partie le lieu de travail du roi et depuis 1981 la famille royale réside au château de Drottningholm. Dès le XIe s., il y eut un dispositif de défense sur l'île de Stadsholmen. Le château Tre Kronor (3 couronnes) fut construit au milieu du XIIIe s., mais ne devint la résidence royale que 100 ans plus tard. Les Vasa en firent un palais renaissance, mais un terrible incendie détruisit la plus grande partie du château et il fallut presque tout  reprendre. C’est Nicodème Tessin le Jeune qui en fit les plans et surveilla la construction du nouveau château baroque. Mais elle fut interrompue en 1700 en raison de la grande Guerre du Nord qui dura jusqu’en 1721. La construction reprit en 1727 sous la direction du même architecte puis sous celle de Carl Harleman, qui s’occupa plus particulièrement de l’agencement intérieur, après la mort de Nicodème Tessin. La façade est d'inspiration italienne ; pour l'intérieur, il fit appel à de nombreux artistes et artisans français qui avaient reçu une formation à l’académie royale de peinture et sculpture. Le roi Adolphe-Frédéric s’installa en 1754 dans un château encore inachevé ; il ne fut terminé qu’en 1770. Le château est resté pratiquement tel quel, à part quelques restaurations. Il contient les appartements royaux, des salles destinées à différentes activités, une église, le musée d’antiquités Gustave III, la salle du trésor, le musée des 3 couronnes qui contient une partie des ruines du château Tre Kronor, la bibliothèque Bernadotte, les appartements des 200 employés, les pièces des archives, soit en tout 1430 pièces. La visite du château est intéressante et très variée.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Kungliga slottet (palais royal)