Kungliga operan (opéra royal suédois)

Histoire de Kungliga operan (opéra royal suédois) à Stockholm

Le roi Gustave III fit construire un premier opéra entre 1775 et 1782 par Carl Fredrik Adelcrantz. C’est d’ailleurs dans cet édifice que le roi mourut assassiné en 1792, au cours d’un bal masqué : il était devenu impopulaire en raison de son pouvoir absolu et aussi en raison de sa guerre contre la Russie. Peu après, la sœur du roi fit construire, entre 1783 et 1794, le Palais du Prince Héritier, exacte réplique de l’opéra et situé en face de cet opéra. En 1891, il fallut détruire l'opéra devenu trop petit et insuffisamment protégé contre les incendies. L’architecte Axel Anderberg construisit donc un nouvel opéra de 1100 places entre 1892 et 1898, dans le style néoclassique : c’est l’édifice qu’on voit aujourd’hui qui se trouve en face du Palais du Prince Héritier, réplique de l’ancien opéra. L’intérieur est somptueux : il y a notamment un lustre de deux tonnes et le foyer du premier étage, long de 28 m, a été richement décoré d’or et de miroirs par Carl Larsson. Le plafond de la cage d'escalier est paré d'une grande fresque d'Axel Jungstedt, qui a également peint le portrait d'Oscar II du foyer. Chaque année on peut assister à environ 15 opéras et 5 spectacles de ballet. Le même bâtiment héberge le Ballet Royal et l’orchestre Royal de la Cour.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Kungliga operan (opéra royal suédois)