Stadshuset

Histoire de Stadshuset à Stockholm

L'Hôtel de Ville a été construit entre 1911 et 1923 sur les plans de Ragnar Östberg. Le plan de base est sensiblement rectangulaire ; il entoure deux espaces : la place Borgargarden (place des bourgeois) et le Bla Hallen (salle bleue). Cette grande salle est entourée d'arcades ; elle devait être décorée de carrelages bleus suivant les plans de l’architecte, mais cela ne s’est pas fait. C’est dans cette salle que se tient le banquet consécutif à la remise du prix Nobel ; elle contient le plus grand orgue de Suède. Un escalier partant de la Salle Bleue permet d'accéder à la Salle d’Or, ainsi nommée car ses murs sont décorés de mosaïques couleur or dessinées par Einar Forseth, où sont représentés des épisodes importants de l’histoire de la Suède et de la mythologie : une très grande figure représente la reine du lac Mälar. L’Hôtel de Ville est dominée par une tour de 106 m. qu’on peut escalader ; l’ascension passe par un petit musée. L’édifice tout en briques est de style éclectique, représentatif du romantisme suédois ; il est austère et massif, mais rehaussé d’éléments qui rappellent Venise et l’Orient, dans le Borgargarden, les tourelles et les balcons. Un des portails est en bois de chêne récupéré sur l’épave d’un bateau de 1676. Pour la décoration intérieure, on a fait appel à de nombreux artistes connus : les peintres Axel Törneman, Einar Forseth, Prince Eugène, les designers Ernst Spolén, MelchiorWernstedt et Carl Malmsten et l’artiste en textiles Maja Sjöström. Le Stadshusparken est décoré de statues de Carl Eldh, en particulier la trilogie "Ecrivains poètes et peintres" qui représente August Strindberg, Gustav Fröding et Ernst Josephson.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Stadshuset