Kungliga myntkabinettet (cabinet royal des monnaies)

Histoire de Kungliga myntkabinettet (cabinet royal des monnaies) à Stockholm

Depuis 2500 ans, les hommes utilisent des objets qui ressemblent à notre monnaie actuelle comme moyen de paiement. Le musée présente des pièces de monnaie et des moyens de paiement de tous pays et de toutes époques, avec une préférence pour les pièces suédoises. Il y a notamment  des billets de banque et des bons du trésor : à noter que les premiers billets de banque en Europe ont été réalisés en 1661 par la banque de Stockholm (en Chine, il y en avait depuis le XIe s.). Une section est même consacrée à une collection de tirelires et de médailles. On y découvre que l'argent n'est pas seulement matérialisé sur l’or, l’argent ou le cuivre, mais aussi sur du bois, des tissus ou du cuir. Le musée possède la plus lourde "pièce de monnaie" (1644) au monde : elle est en cuivre et pèse 19,7 kg. Il a également la plus grande monnaie au monde : il s'agit d'une pierre trouée originaire de Micronésie. Des tétradrachmes en argent, présentes au musée, étaient utilisées pour le commerce 500 ans avant JC.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Kungliga myntkabinettet (cabinet royal des monnaies)