Östasiatika museet

Histoire de Östasiatika museet à Stockholm

Le Musée de l'Est Asiatique a été ouvert en 1926, après que  l'archéologue Johann Gunnar Andersson eut ramené de la vallée du Fleuve Jaune en Chine, des objets datant de l'âge de la pierre. Sa collection, ainsi que celle du roi Gustav VI Adolf, constituèrent la base de ce musée ; il a été alimenté par de nombreuses donations de telle sorte qu'il contient aujourd'hui près de 100000 objets. En 1963, le musée s'est installé dans cet ancien arsenal de la flotte construit en 1700. Il présente des vestiges de la Chine datant du néolithique ; mais il y a aussi de très nombreux objets d'art et d'usage courant qui couvrent une période de 3500 ans : objets en jade, laques, peintures, figurines trouvées dans les tombes et bien sûr des porcelaines des époques Ming et autres. Le Japon est représenté par 400 objets datant surtout de la période Edo (1615-1868), les objets en provenance de Corée vont du IVe au XIXe s. et l'histoire du livre en Chine est amplement détaillée. Un musée très intéressant et joliment présenté.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Östasiatika museet