Casa de la obra pia

Histoire de Casa de la obra pia à Cuba-la havane

Au XVII s., cette maison était habitée par un noble qui, chaque année, donnait suffisamment d'argent à 5 jeunes filles d'origine modeste, pour leur permettre de se marier ou d'aller au couvent, d'où le nom de la maison. Elle fut restaurée en 1793 et devint un joyau baroque influencé par l'architecture du sud de l'Espagne. A l'extérieur c'est surtout le portail d'entrée qui est somptueux : il a été réalisé à Cadix en 1686. Mais l'intérieur est plus impressionnant : il a de luxueux salons où les jeunes filles de la bonne société étaient présentées à la communauté. Un beau patio, de larges portiques, des frises colorées. Depuis 1983, la maison héberge un musée qui met en valeur les coutumes de la population au XIXe s., avec en particulier, les meubles coloniaux , tissus et décorations utilisés par l'aristocratie. Il y a également des objets ayant appartenu à l'écrivain Alejo Carpentier, et un local est utilisé par la confrérie des brodeuses et tisseuses de Belen. On visite une maison coloniale complète avec chapelle, salle à manger, salle de loisir pour la lecture et travaux d'aiguille, salon, de très belles galeries ornées de sculptures, chambre à coucher, salon chinois etc…

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Casa de la obra pia