Santa clara

Histoire de Santa clara à Cuba-la havane

Cette ville de 250000 habitants a été fondée par 157 personnes en 1689 : elles habitaient au bord de la mer, à San Juan de los Remedios, et en avaient assez d'être constamment attaquées par des pirates. Le centre de la ville est la Plaza Vidal, créée en 1925, et qui a gardé son aspect d'origine ; ses plates-bandes sont bien entretenues, ses bancs en fer forgé et ses lampadaires lui confèrent une certaine classe. Elle est bordée par le Teatro de la Caridad (théâtre de la charité) (1885) qui contient aussi la boutique d'un coiffeur, une salle de bal et de jeux, un café, un restaurant : ces activités annexes avaient pour but de récolter de l'argent pour les pauvres de la ville. Le Musée des Arts Décoratifs (1810) donne aussi sur la place : meubles, tableaux, sculptures, porcelaines. Mais la ville contient surtout des lieux dédiés à Che Guevara, car la ville qui comptait 3000 soldats gouvernementaux, a été libérée par lui et 300 guerilleros, avec l'aide de la population. Après cette bataille, Che Guevara fit dérailler un train qui convoyait des renforts pour Batista. C'est pourquoi on voit en pleine ville un "Monumento al Tren Blindato", avec 4 wagons, à l'endroit où s'est produit l'événement. Il y a aussi une statue du Che et un mausolée qui contient son corps ramené de Bolivie, ainsi que ceux de 38 autres combattants.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Santa clara