Mazara del vallo

Histoire de Mazara del vallo à Catane

On a trouvé des vestiges très anciens dans les environs, à Roccazzo (paléolithique supérieur : grattoirs, burins, lames de faux) et à Gorghi Tondi (mésolithique). Il y a aussi des vestiges du néolithique (tombes dans des grottes), de l'âge du cuivre (villages, nécropoles) et de l'âge du bronze. Vers – 1000, les Sicanes ont laissé des tombes à dromos ( précédées d'un couloir). A cette époque, les Phéniciens fondèrent un comptoir sur le site de Mazara, mais la cité ne prit de l'importance que sous la domination des Grecs et sous la tutelle de Sélinonte. Après la destruction de Sélinonte par les Carthaginois, Mazara fut tantôt sous la domination des Carthaginois, tantôt sous celle de Syracuse, jusqu'à l'arrivée des Romains. Puis ce furent les Vandales, les Goths, les Byzantins, avant les Arabes qui donnèrent à la cité un essor nouveau, commercial, littéraire et artistique. Puis ce fut une succession de hauts et de bas. La ville possède des églises qui méritent un détour : la cathédrale du XIe s., remaniée au XVIIe, qui possède une Transfiguration d'Antonello Gagini, les églises San Nicolo Regale et la Madonna delle Giummare de style arabo-normand, San Egidio devenue musée consacré au bronze célèbre de satyre grec, San Michele (XIIe), San Francesco au style baroque sicilien. Au cours d'une promenade dans la ville, il faut passer par la belle Piazza della Repubblica et visiter la Casbah, quartier fortement imprégné de la structure des medinas d'Afrique du Nord.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Mazara del vallo