Faro (la ville)

Histoire de Faro (la ville) à Faro

Le site est occupé depuis le paléolithique et la ville d'Ossonoba fut créée par les Romains. Après les Wisigoths, les Maures occupèrent les lieux pendant 500 ans jusqu'en 1249. La ville fut lourdement éprouvée par deux fois : en 1596, le comte d'Essex saccagea la ville et l'incendia, et en 1755 elle fut détruite par le tremblement de terre. Aussi, la plupart des monuments intéressants datent des XVIIIe et XIXe siècles. La vielle ville est partiellement entourée de remparts : ils sont percés de deux ouvertures : l'Arco de Vila du XIVe s. et l'Arco da Repouso. A l'intérieur des remparts, on peut voir le palais épiscopal et le séminaire voisins de la Sé, cathédrale très éclectique et le Museu Municipal, installé dans l'ancien couvent de Nossa Senhora da Assunçao. La Porta do Repouso permet d'aller à l'Igreja de São Francisco ornée de beaux azulejos. Le centre commerçant se trouve près du Jardim Manuel Bivar dans la Rua de San Antonio ; elle est bordée de belles maisons du XVIIIe s. Non loin de la poste centrale se trouvent 2 églises dont la plus impressionnante est l'église baroque Do Carmo, avec ses deux tours qui semblent encadrer un palais plutôt qu'une église ; sa construction a commencé en 1713. L'église de São Pedro possède un beau retable de 1689 sur l'autel principal, un magnifique retable de 1720 dans une chapelle, et de beaux azulejos dans une autre chapelle. Deux autres petits musées peuvent être visités : le musée de la marine avec beaucoup de maquettes et le musée ethnographique.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Faro (la ville)