Cappella palatina - palerme

Histoire de Cappella palatina - palerme à Palerme

Sa construction fut ordonnée par Roger II : elle devait être l'église du palais (d'où "palatina") pour la famille royale ; sa consécration eut lieu en 1140. L'église est un harmonieux mélange de plusieurs styles. C'est d'abord une basilique latine avec une nef centrale et deux bas-côtés plus étroits, délimités par des colonnes récupérées sur des bâtiments plus anciens, reliées par des arcs en ogive. Le pavement de marbre aux motifs géométriques et la partie inférieure des murs des bas-côtés constituent un écrin très sobre pour les magnifiques décorations de la partie supérieure. Les belles mosaïques de la nef centrale présentent des scènes de l'ancien testament, alors que celles des bas-côtés illustrent les vies de Saint Pierre et Saint Paul. Le plafond est un chef d'œuvre de l'art arabe avec ses " muqarnas ", décorations en bois peint, en forme de nids d'abeilles, qui se prolongent sous forme de stalactites. Ces décorations sont complétées par des peintures décrivant les plaisirs de la vie de cour : joueurs d'échec, danseuses, personnages en train de boire créent un fort contraste avec les décorations d'ordre sacré. Quand on avance dans l'église, l'émerveillement ne cesse de croître avec les magnifiques mosaïques byzantines qui décorent le chœur, les absides et le transept : elles représentent le Christ Pantocrator (tout puissant), les évangélistes et des scènes bibliques. L'imposante chaire est un élément remarquable. Tout est beau dans cette église qui conjugue harmonieusement les styles byzantin, arabe et latin.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Cappella palatina - palerme