Irish houses of parliament

Histoire de Irish houses of parliament à Dublin

Un parlement existait déjà en Irlande depuis le XIIIe s., mais la représentation de la population locale, irlandaise et anglo-irlandaise, fut très variable au cours du temps, et diminua au fil des nombreuses rébellions des Irlandais catholiques. Ce parlement se réunissait en des lieux divers. L'Irish House of Parliament fut le premier bâtiment au monde, construit (1730) dans le but précis d'héberger les deux chambres d'un Parlement. Il accueillit la Chambre des Lords et celle des Communes du Parlement du Royaume d'Irlande pendant une grande partie du XVIIIe s., jusqu'en 1800, année au cours de laquelle l'Irlande fut purement et simplement annexée par l'Angleterre. En réalité, ce parlement n'avait qu'un pouvoir très limité, qui s'appliquait à un tout petit territoire autour de Dublin, le "Pale". Le talentueux architecte Edward Lovett Pearce, membre du parlement, construisit un grand bâtiment original, d'une surface de 6000 m2, semi-circulaire, avec une entrée en forme de E garnie de colonnes ioniques. En 1785, James Gandon créa une extension de l'édifice avec une entrée spéciale pour les Lords, précédée elle aussi de colonnes, mais corinthiennes : les Lords voulaient une entrée qui ne ressemblât pas à celle des membres des Commons, c'est-à-dire l'entrée initiale. Une autre extension de l'autre côté, réalisée par un autre architecte, fut moins esthétique et a disparu aujourd'hui. La Chambre des Communes était une grande salle centrale octogonale surmontée d'un dôme ; il sera détruit par un incendie en 1796. La Chambre des Lords, plus petite, n'avait pas une position centrale. L'architecture de Pearce, qui s'était inspiré du style de Palladio, fit des émules, et de nombreux bâtiments furent construits sur son modèle : appartements du vice-roi à Dublin, British Museum, Capitole à Washington, etc… Le bâtiment fut vendu à la Bank of Ireland peu après la dissolution du parlement (1800) ; elle le garda jusqu'en 1970. Il est maintenant ouvert au public et utilisé pour des événements culturels.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Irish houses of parliament