Saint patrick's cathedral

Histoire de Saint patrick's cathedral à Dublin

Dublin a deux cathédrales, fait assez exceptionnel et situation assez délicate qui n'a pu être réglée que par la signature en 1300 de l'accord "Pacis Compositio" entre les deux cathédrales : celui-ci précisa les attributions de chacune des cathédrales. La cathédrale Saint Patrick a été construite entre 1191 et 1270 en partie par Henry of London ; mais il reste peu de vestiges de l'église initiale car elle fut souvent remaniée, notamment vers 1370 après un incendie, et après de nombreuses inondations. Elle devint une église anglicane à partir de 1537, mais fut assez longtemps négligée et déclassée ; en 1555, une partie de ses privilèges fut rétablie. Sous la domination de Cromwell, (1649-1653), elle servit d'écurie, puis elle fut restaurée, réutilisée de 1660 à 1816 comme église pour les huguenots français réfugiés. Elle a été souvent restaurée, avec notamment adjonction de contreforts, réfection de la "Lady Chapel", remplacement du toit qui menaçait de s'écrouler (1671), adjonction d'une flèche en 1769. De 1713 à 1745, l'écrivain Jonathan Swift, auteur des "Voyages de Gulliver" fut doyen de la cathédrale ; on peut voir son buste et sa tombe avec une épitaphe. Ses "Sermons " et "Irish Tracts" datent de cette période. En 1742, Haendel vint à Saint Patrick pour y faire jouer la première du "Messie". Une reconstruction presque complète de l'église fut nécessaire car elle menaçait de s'écrouler ; c'est Benjamin Guinness (industriel de la bière), dont la statue se trouve à l'extérieur, qui la finança. Mais cette restauration fut peu respectueuse de l'architecture du passé, de telle sorte qu'il est difficile de faire la différence entre le neuf et l'ancien. Saint Patrick est depuis 1871 cathédrale anglicane nationale, alors que la Christ Church est cathédrale anglicane diocésaine de Dublin.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Saint patrick's cathedral