Prison de kilmainham

Histoire de Prison de kilmainham à Dublin

Cette ancienne prison, qui est aujourd'hui un musée, a été construite en 1796 et est restée active jusqu'en 1924. Elle a servi à incarcérer des prisonniers de droit commun comme des prisonniers politiques ; elle a également été un lieu de transit pour les personnes déportées en Australie, ainsi qu'un lieu d'exécution de la peine de mort. Au cours de la grande famine (1845-1851), il y eut beaucoup plus de prisonniers, coupables d'avoir volé de la nourriture, ou s'étant fait emprisonner pour ne pas mourir de faim. Il fallut construire une nouvelle aile de 96 cellules avec fenêtres, alors que les cellules du bâtiment primitif n'en avaient pas. De nombreux nationalistes ont été emprisonnés ici et même exécutés au cours des nombreuses révoltes de 1798, 1803, 1848, 1867 et 1916 : après cette Insurrection de Pâques, 14 nationalistes furent fusillés. Au cours de la guerre d'indépendance (1919-1921) et la guerre civile (1922-1923), il y eut également de nombreux prisonniers. La prison a été fermée en 1924 puis restaurée en 1960 pour être convertie en musée de l'Histoire du Nationalisme Irlandais ; une visite guidée permet de découvrir toutes les étapes tragiques de l'accès à l'indépendance.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Prison de kilmainham