Lagos

Histoire de Lagos à Faro

Déjà habité par les Celtes, le port de Lacobriga devint un comptoir carthaginois, avant de tomber aux mains des Romains. Il fut ensuite occupé par les Wisigoths puis par les Byzantins, avant d'être conquis par les Maures qui le fortifièrent et en firent un important port de commerce. La ville fut reconquise en 1249. C'est de là que partit la flotte qui alla conquérir Ceuta en 1415 et c'est de là aussi que, sous l'instigation d'Henri le Navigateur, partirent les nombreuses expéditions le long des côtes africaines, dont le but était d'établir des comptoirs et de trouver une route maritime permettant de contourner l'Afrique pour rejoindre l'Inde. C'est aussi à Lagos que fut créé le premier marché d'esclaves en Europe. La ville fut prospère pendant toutes les années d'Henri le Navigateur, puis elle perdit un peu de son importance avec la montée en force de Lisbonne. En 1755, la ville fut presque entièrement détruite par un séisme suivi d'un tsunami, ce qui explique que la plupart des beaux édifices datent des XVIIIe  et XIXe siècles. A voir : le Forte Ponta da Bandeira du XVIIe siècle, muni d'un pont-levis, l'église Santa Maria avec son portail renaissance, l'église Santo Antonio du XVIIIe s. avec ses azulejos et ses boiseries sculptées baroques, et un pilori.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Lagos