Kabuki-za

Histoire de Kabuki-za à Tokyo

C’est le théâtre de Kabuki le plus réputé de Tokyo. Un premier édifice a été construit en 1889 ; il a été reconstruit en 1911, mais il a dû être reconstruit 4 fois en raison d’un incendie en 1921, du terrible séisme en 1923, du bombardement en 1945, du non-respect des normes antisismiques en 2010. Le nouveau théâtre date de 2013 : il se situe aux cinq premiers étages d’un gratte-ciel de 29 étages dont il occupe également deux sous-sols. Il a été dessiné par Kengo Kuma qui a suivi le style de l’époque Azuchi-Momoyama[ (1568-1603). L’atrium est très beau avec sa moquette, ses piliers et ses lanternes rouges. La salle également est belle et fonctionnelle : 1800 places réparties sur 4 niveaux, chaque siège étant  doté d’un écran donnant les sous-titres et des explications, scène mobile, passerelle prolongeant la scène vers la salle, un magnifique rideau de scène dans les couleurs traditionnelles du Kabuki. Les spectacles sont très longs : la représentation commence vers midi et dure jusqu’au soir ; elle présente des actes de pièces célèbres et des scènes dansées pendant la journée, et une pièce entière le soir. Il s’agit de pièces mythologiques et historiques, ou d’histoires d’amour.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Kabuki-za