Amsa dong

Histoire de Amsa dong à Séoul

Ce site archéologique a été découvert en 1925 après une crue du fleuve Han qui mit à jour une grande quantité de céramiques. Elles datent de la période du « Chulmun », caractérisée par une poterie décorée avec des lignes diagonales, dite poterie au peigne. Plus précisément, le village découvert et reconstitué appartient à la période du Chulmun ancien (– 3500 ; – 2000) : les habitants vivaient dans des huttes rondes de boue et de chaume, toutes identiques. Parmi les 20 huttes découvertes, 9 ont été reconstituées pour illustrer la vie à l’époque. Au centre de la hutte se trouve un foyer formé de blocs de pierre et dans un coin de grandes jarres pointues sont recouvertes de pierres plates ; on a trouvé des couteaux, des faucilles, des haches, des pierres à polir, des hameçons, des flèches en pierre, des outils pour le tissage, et des boucles d’oreille en jade ! Mais pas de trace de céréales : il s’agissait peut-être encore d’une société de chasseurs-cueilleurs. Un grand bâtiment central contient d’autres objets et des explications ; on a notamment reconstitué des instruments pour créer le feu.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Amsa dong