Changdeokgung

Histoire de Changdeokgung à Séoul

Le Palais de la Prospérité fut le second des cinq palais érigés par la dynastie Joseon ; il fut construit entre 1405 et 1412 sous le règne de Taejong fils de Taejo. Il fut complètement détruit au cours de l’invasion japonaise de 1592 et reconstruit en 1609 par les rois Sonjo et Kwanghaegun. Il fut à nouveau incendié au cours d’une révolte en 1623, puis au cours des attaques des Qing, des Français et des Etats Unis, mais il fut toujours reconstruit de manière fidèle au palais initial. Il reste 13 bâtiments ainsi que 28 pavillons dans un périmètre de 50 ha. Le palais a été construit en respectant la nature et en s’adaptant à la configuration du terrain ; les constructeurs ont pour cela suivi les préceptes de Confucius. Les bâtiments administratifs sont placés autours des appartements privés du roi et de sa famille de manière à les protéger. Les bâtiments les plus admirables sont : Donhwamun (1412), la porte principale, le pont Geumcheongyo (1411), Injeongjeon, salle du trône pour les couronnements et la réception des ambassadeurs, Seonjeongjeon où le roi réunissait ses ministres, Huijeongdang, d’abord chambre à coucher, puis chambre de travail du roi : sa reconstruction a été modernisée. Il y a encore Daejojeon, appartements de la reine, Juhamnu, librairie royale et Yeon-gyeongdang, salle d’audience. Après toutes ces merveilles, il ne faut surtout pas négliger le jardin qui est magnifique avec sa mare aux lotus, sa cascade, ses multiples pavillons, ses jolis sentiers, ses fleurs, ses 26000 arbres de 100 espèces, dont certains sont vieux de 3 siècles. Une visite indispensable !

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Changdeokgung