Gyeonghuigung

Histoire de Gyeonghuigung à Séoul

Ce palais a été construit vers 1600 pour le roi Gwanghaegun en tant que palais secondaire. Une dizaine de rois y séjournèrent temporairement, du roi Injo (1595-1649) au roi Cheoljong (1831-1863) : ils appréciaient beaucoup ce palais joliment aménagé, entouré de montagnes, et construit en respectant la déclivité du terrain. Un palais secondaire pouvait être utile comme lieu de refuge en cas de danger. Comme tous les palais, il a souffert de l’occupation japonaise qui ne l’a pas ménagé et a construit des édifices fonctionnels après avoir détruit le palais. La municipalité est en train de le reconstruire, mais pour l’instant seulement 30% du palais initial a été reconstruit. Actuellement, on peut voir le Sungjeongjeon et le Jajeongjeon où le roi tenait ses audiences, ainsi que le Yungbokjeon et le Hoesangjeon où se trouvaient les appartements. Il y a deux portes : la porte extérieure Heunghwamun et la porte intérieure, Sungjeongmun. On peut aller à pieds au palais Deoksugung qui n’est pas très éloigné.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Gyeonghuigung