Sungnyemun et la muraille de la dynastie joseon

Histoire de Sungnyemun et la muraille de la dynastie joseon à Séoul

La construction de cette muraille a commencé en 1396, peu après l’accession au pouvoir de la dynastie Joseon. Elle est faite en pierres et en bois et a une longueur de 18,6 km : elle passe par les sommets des montagnes proches Baegaksan, Naksan, Namsan, et Inwangsan. 200000 hommes furent réquisitionnés pendant deux ans pour construire cette immense muraille et ses huit portes : 4 principales : Heunginjimun , Donuimun , Sungnyemun et Sukjeongmun, et 4 secondaires : Souimun, Changuimun, Hyehwamun et Gwanghuimun. Le mur fut d’abord construit avec des blocs de pierres de taille moyenne liés par de la boue ; ce mur rudimentaire fut peu à peu amélioré et les pierres irrégulières furent remplacées par des pierres de taille, rectangulaires et de mêmes dimensions. On ajouta un bastion externe pour renforcer une porte où le mur était assez bas. Dès 1394, tout un ensemble de monticules surélevés furent mis en place, d’où des guetteurs pouvaient avertir de proche en proche la ville de l’approche d’un danger, par des fumées le jour, ou par des feux la nuit. De nombreuses portions de la muraille sont bien conservées et les portes ont été bien restaurées.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Sungnyemun et la muraille de la dynastie joseon