Le marché de namdaemun

Histoire de Le marché de namdaemun à Séoul

Namdaemun est un autre nom de la porte Sungnyemun ; il s’y tient le plus grand et le plus ancien marché de la Corée. Il date de 1414 ; en 1608 le roi Seonjo y fit construire un bureau des tributs pour surveiller les transactions et lever des impôts sous forme de riz, habits et argent. Le marché fut florissant et les transactions portaient surtout sur les grains, les poissons, les fruits et autres biens de consommation. Il fut détruit au cours de la guerre de Corée et plusieurs malheurs frappèrent les essais de reconstitution. En 2007 enfin, la reconstruction reprit et le marché a repris sa pleine activité. C’est un endroit typique, très plaisant ; on ne peut pas s’y déplacer en voiture car les rues sont étroites et engorgées, mais c’est mieux ainsi, car on peut s’y promener agréablement et prendre le temps d’observer tant de choses inhabituelles. Les petits restaurants avec leur cuisine exotique appétissante par exemple, où tout est dépaysement. Un endroit qui contraste avec la ville hérissée de gratte-ciels, d’immeuble modernes, pleine d’enseignes lumineuses, de bruit et de magasins qu’on trouve partout.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Le marché de namdaemun