Bukchon

Histoire de Bukchon à Séoul

Ce quartier a été restauré pour montrer ce qu’était un village il y a 600 ans, pendant le règne des Joseon. Il contient un grand nombre de « hanocks », habitations traditionnelles, bordant un réseau de rues sinueuses et étroites, comprises entre les palais de Gyeonbok et Changdeok, et le sanctuaire royal de Jongmyo. C’est là qu’habitaient les hauts fonctionnaires et la noblesse, mais à cette époque, il n’y avait en tout que 30 propriétés ; le quartier avait donc une toute autre allure. Ce n’est au XXe s. que le quartier se peupla, après que l’ancienne noblesse eut disparu. Il y a maintenant près de 2300 maisons dans ce quartier, dont près de 900 « hanocks » : ces « hanocks » sont des hanocks urbaines, plus ramassées que celles qui se trouvaient dans les villages et où, à cause de la plus grande place, elles étaient constituées de plusieurs bâtiments autour d’une cour. 400 hanocks ont été restaurées et sont protégées ; c’est un des seuls endroits où ces maisons subsistent encore. Le mieux est de sa promener au gré de sa fantaisie dans ce quartier, sans plan précis.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Bukchon