Eglise russe saint nicolas

Histoire de Eglise russe saint nicolas à Sofia

Cette église a été construite en 1914 sur le site de la mosquée Saray, détruite en 1882 après que les Turcs aient été chassés de Bulgarie par l’armée russe. Le nom de l’église est dû à la présence au sommet de l’Etat du tsar Nicolas II. Le plan est l’œuvre de l’architecte russe Mikhaïl Preobrajenski, dans le style néo-russe ; il s’est inspiré des décorations des églises de Moscou construites au XVIIe s. L’église a un peu l’aspect ludique du palais d’un conte de fées, avec ses 5 coupoles en oignon recouvertes de feuilles d’or, ses décorations qui alternent le blanc et le vert à l’intérieur de demi-cercles et de triangles, ses frises dorées et une frise d’aspect presque oriental. L’entrée est également pleine de fantaisie, avec une base massive recouverte d’un toit pointu et décorée d’une belle mosaïque. Les couleurs blanche, verte, or et beige sont particulièrement bien assorties. A voir l’intérieur, couvert de belles fresques réalisées par une équipe de peintres dirigée par Vassili Perminov, la même équipe que celle qui a décoré la cathédrale. Dans la crypte se trouve le tombeau de l’archevêque Seraphim,  mort en 1950. Cette église est celle de la communauté russe de Sofia et en particulier du personnel de l’ambassade voisine. L’église est restée ouverte pendant toute la période communiste.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Eglise russe saint nicolas