Wat pho

Histoire de Wat pho à Bangkok

Il couvre une superficie de 8 ha ; ses deux parties entourées de murs sont séparés par une route : le phutthawat au nord est ouvert aux visiteurs, et le sankhawat au sud contient les logements des moines. L’ensemble comprend 91 petits chedis, 4 grands chedis (stupas ou monticules), 2 beffrois, un bot (lieu de culte central), de nombreux wihans (lieux de culte), des pavillons, des jardins et 24 petits jardins de rocailles qui reproduisent des sites rocheux du pays. De nombreuses statues chinoises gardent les 16 portes de l’enceinte et d’autres portes à l’intérieur de l’enceinte. Rama III voulut que Wat Pho devienne un lieu d’éducation pour le peuple ; aussi il fit graver une véritable encyclopédie sur des dalles de granit avec pour sujets : la religion bouddhiste, la médecine, la santé, l’histoire, les coutumes, les proverbes, la littérature, la lexicographie. L’un des édifices contient des statues qui illustrent des positions du yoga et des pratiques du massage thaïlandais.

Contenu éditorial Do Tours ©

Localisation de Wat pho